De ceux qui sèment à la cuisine





Laurence Dessimoulie
De ceux qui sèment à la cuisine
ISBN : 978-2-915779-219
120 pages
Paru en août 2015
20€
Maquette : Aude Vercier
Le commander ici : dmontalant@gmail.com

















Le lion de la jungle profonde

Lapoum'
Jean-Christophe Mazurie (illustrations)
Le lion de la jungle profonde
Jeunesse
ISBN : 978-2-915779-202
24 pages
Paru en décembre 2014
10€
Maquette : Aude Vercier
Le commander ici : dmontalant@gmail.com



Le bleu lui va si bien

Noémie Lance
Le bleu lui va si bien
Premier roman
ISBN : 978-2-915779-196
184 pages
Paru en avril 2014
17€
Couverture : Nathalie Azémar
Le commander ici : dmontalant@gmail.com


Salon du livre de Paris, 2014

L'arrache



Roseline Delacour
L'arrache
Roman
ISBN : 7982915779189
88 pages
12€
Paru en février 2014
Le commander ici : dmontalant@gmail.com




Suzanne au yeux noirs


Manon Moreau
Suzanne aux yeux noirs
Nouvelles
ISBN : 978-2-915779-172
131 pages
Paru en avril 2013
16€
Couverture : Nathalie Azémar
Le commander ici : dmontalant@gmail.com


C'est l'histoire d'un marin amoureux d'une Marie.
Des suzannes aux yeux noirs semées dans les jardins. Deux cent deux peupliers, la lumière de Brémeuse, une naissance dans la nuit.

C'est une histoire de soeurs, de fils, de pères, d'autres encore, Théodore, Gianna, Marcello, Céleste, Rachel, Samuel, Betty.
Et Ondine, se souviendra-t-elle de la rivière ?
Manon Moreau à 31 ans. Elle vit à Paris. Son premier roman, Le vestibule des causes perdues, a paru en 2011.




L'alphabet des oiseaux



Nathalie Azémar (illustrations), Eric Holder (textes)
L'alphabet des oiseaux
ISBN : 9782915779165
40 pages
Paru en juin 2012
21€
Le commander ici : dmontalant@gmail.com


Les oiseaux n'attendent rien de nous
qui avons tout à apprendre d'eux.
Ca commence par le chant
des signes
de l'alphabet.
Alouette, je te plumerai,
avec  tes plumes te dessinerai,
histoire de te voir
enfin posée sur une planche
et t'entendre pépier
au milieu du papier.

Costume:  Mireille Troussi-Troussa








Le Retour d'Henri



Pierre Attrait (textes et illustrations)
Le retour d'Henri - Médoc 1919-1920
Livre-film
ISBN 978-2-915779-15-5
107 pages
Paru en juin 2011
20 euros
Photographies : Anaïk Frantz et Michou Strauch
Pour le commander : dmontalant@gmail.com

Nous sommes au bout du monde, à la pointe ultime du Médoc. Saint-Christoly-du-Médoc, 1919, Henri, perdu dans ses pensées, sort maintenant du bois. Un grand chien brun vient à sa rencontre, lui fait des fêtes, court dans tous les sens, en poussant des aboiements suraigus. Trompette, mon brave Trompette… Te voilà enfin ! Viens !
A son retour de la guerre, qu’il a subie plus qu’il ne l’a faite, Henri perd pieds et s’enferme dans son mutisme. Sa culpabilité et son traumatisme ne lui permettent pas de retrouver auprès de sa famille la vie apaisée et sereine dont il a tant rêvé au front.  C’est (finalement) un évènement tragique qui va l’extirper/l’extraire de sa solitude/torpeur immense, lui faire oublier sa propre douleur et l’aider à recouvrer sa liberté.
Sans jamais tomber dans un sentimentalisme lymphatique, Pierre Attrait nous emporte/emmène à la découverte du Médoc (pittoresque) des années d’après guerre. Entre la ferme d’Henri, les bois  et le château des Ourmes, les bords de la Gironde, le bourg et la campagne médocaine, c’est une histoire naturaliste, à la manière d’un tableau de Courbet, l’histoire d’un drame familial, de la reconstruction d’un homme profondément blessé au sein/dans d’un monde rural bien éloigné des préoccupations/de la réalité de la guerre.

Scénographe, dramaturge, directeur artistique et metteur en scène, Pierre Attrait signe ici un ouvrage inédit d’une très grande originalité. Ingénieuse combinaison de texte-scénario, de photographies improbables, de documents d’époques proposant un regard documentaire et de croquis qu’il a lui-même pris le soin de dessiner, les illustrations suggèrent, participent de l’écriture. Ainsi se mêlent intimement  formes scénaristiques et théâtrales, texte romanesque. Situé entre la pièce de théâtre, le roman, le livre populaire illustré et […], le lecteur devient alors spectateur en complétant, en rêvant.
Né à Fort de France en 1951, Pierre Attrait travaille entre Paris et la Gironde… Lorsque la comédienne Héloïse Mignot lui a raconté cette histoire familiale transmise de générations en générations, l’évidence/la nécessité de la transmettre s’est imposée immédiatement à lui. Le projet d’en faire un film avorté, il a trouvé au récit initial, qui se déroule dans la Drôme et les Hautes-Alpes, un décor inspirant en venant habiter dans le Médoc. C’est sa rencontre avec l’éditrice Delphine Montalant qui est à l’origine de ce livre-film. Les photographies contemporaines ont été réalisées par Anaïk Frantz et Michou Strauch.
On trouvera en annexe recettes et bibliographie.

                Tu verras, tout ira bien… C’est pas pour ça que le passé sera effacé, bien au contraire.





Interview de Pierre Attrait par la Singette :

Le vestibule des causes perdues



Manon Moreau
Le vestibule des causes perdues
Roman
ISBN 9782915779141
402 pages
22 euros
Paru en février 2011
Le commander ici : dmontalant@gmail.com











Nouvelles de la mer


                                  

Zola, Maupassant, Bonnetain
Nouvelles de la mer
Recueil de nouvelles
ISBN : 9782915779134
77 pages
Paru en février 2011
10€
Le commander ici : dmontalant@gmail.com
   


Nouvelles de la mer auraient logiquement pu s'intituler Nouvelles des océans (Atlantique chez Maupassant et Zola, Indien pour Bonnetain). Mais c'est bien la mer, dans ce qu'elle a d'éternel et de féminin, qui invite, pour ces auteurs, aux rencontres, et favorise les liaisons – ou non.
Ces trois textes ont été écrits entre 1884 et 1886. Une autre coïncidence les regroupe, un thème commun, un rocher taillé à trois côtés : comique, nostalgique, impitoyable.
 

Irène sur le plancher des vaches



Frédéric Michaud
Irène sur le plancher des vaches
Roman
ISBN : 9-782915-779127
107 pages
15 €
Paru en septembre 2009
Le commander ici : dmontalant@gmail.com


Irène et ses deux sœurs marchaient en silence, les yeux rivés à terre. À midi, leur père avait lancé en buvant son café : "Vous viendrez m'aider aux cailloux." Aider aux vaches, aider aux foins, aider aux lapins, viens m'aider, tu ferais mieux de m'aider. Le père Gauthier se gargarisait du verbe aider, il voulait toujours qu'on l'aide. 

Tous les cinq ans entre 1960 et 2005, nous retournons dans le village d'Abbéfontaine, témoins du compte à rebours du nombre de ses exploitants agricoles.

 De désillusions en petits arrangements avec Dieu, Irène sur le plancher des vaches évoque la révolution silencieuse voulue par De Gaulle, et les difficultés d'un milieu social privé de perspectives d'avenir.


L'hypothèse des forêts



Laurence Albert
L'hypothèse des forêts
Recueil de nouvelles
ISBN : 2-782915-779110
2002 pages
Paru en mars 2009
17€
Le commander ici : dmontalant@gmail.com



Il y a longtemps, il s’est produit quelque chose.

Tu préférerais ne pas en parler. Les saisons ont passé.

De l’enfance, tu voudrais ne garder que la forêt.

Tu te souviens. Tu es arrivée dans la grande maison au milieu des bois un peu avant les grandes vacances. C’est ton père qui vous avait conduites, tes sœurs et toi, chez tante Lucie. Il t’importait peu alors que ta garde soit confiée à cette tante inconnue plutôt qu’à ton père, à peine plus familier. C’était un été très chaud, très sec. Des feux partaient spontanément dans les champs et les consumaient jusqu’aux racines.

Vous étiez ensemble : Rose, Léonie, Hortense.

Tu avais confiance.

Tu ignorais encore que le passé résiste au feu et à la chance.

Maison Buissonière


Isabelle Minière
Maison Buissonière
ISBN : 978-2-915779-10-3
125 pages
Paru en septemre 2008
16€
Couverture : Catherine Mantelet
Le commander ici : dmontalant@gmail.com


Il y a des soirs où rentrer chez soi fait comme une brûlure, une espèce de déchirure. Des soirs où l’air du dehors paraît doux, enveloppant, presque tendre, des soirs où l’on voudrait arrêter le temps,  rester là, à regarder les gens, inventer leur vie, oublier la sienne.

Quand j’étais enfant, je n’ai jamais rêvé d’école buissonnière, j’y allais de bon cœur, sans me poser de question ; mais au retour…

Au retour, déjà, ce pincement au coeur. J’aurais voulu faire maison buissonnière.

Le coquard du panda



Thomas Werth
Isabelle Hervé (illustrations)
Le coquard du panda
Recueil de nouvelles
ISBN : 978-2-915779-09-7
81 pages
Paru en avril 2008
13€
Le commander ici : dmontalant@gmail.com
 


Ker Violette



Karine Fougeray
Ker Violette
ISBN : 9-782915-779080
250 pages
Paru en février 2008
18€
Le commander ici : dmontalant@gmail.com


 « J’avais trente-cinq ans et je roulais sur la route. A vive allure, en rétrogradant sèchement dans les virages, en mordant sur la ligne blanche. Il faisait beau mais le temps qu’il faisait importait peu.
Il fallait que j’avance.
La route longeait la côte, tournait dans tous les sens. Au deuxième village, je suis descendue sur le port et je me suis garée là, dans les odeurs de casiers fraîchement débarqués. On m’a regardée. On m’a dévisagée par-dessous les casquettes, par- dessus les cols des cabans et des vestes de quart. Des hommes ont rivé leurs yeux sur moi parce que je leur étais inconnue et cela ne m’a pas dérangée. Au contraire»

Venant de nulle part, Clara débarque un matin dans un port, en Bretagne. Elle recherche son cheval mais c’est Félix, un homme de mer qu’elle rencontre, puis Violette, une étrange vieille dame qui l’accueille dans sa maison d’hôtes.
L’indépendance de Clara, sa franchise, attirent les relations passionnées.

Clara est libre et sait exactement ce qu'elle veut. Pour autant, elle masque un passé difficile qui va lentement et sauvagement remonter à la surface. Sa quête emporte Félix, Violette et les nombreux personnages qui traversent son chemin.

Ker Violette, c’est l’histoire d'un bout de vie, avec son lot de rire, de surprises, d'emballement.
Ker Violette, c’est aussi l’histoire des mers qui pénètrent dans les terres, des chevaux et des bateaux qui scellent les cœurs à jamais.

 
 Karine Fougeray est née à Saint-Malo en 1963. Son premier recueil de nouvelles, Elle fait les galettes, c’est toute sa vie, est paru en 2005 aux éditions Delphine Montalant puis chez Pocket en 2007. Redoutable observatrice des femmes et des hommes de tout âge, elle débusque leurs passés sans la moindre complaisance.
Son univers est composé de quatre sortes d’humains.
Les vivants.
Les morts.
Ceux qui partent sur le dos d’un cheval.
Ceux qui partent sur le pont d’un bateau.


 
À propos d’ Elle fait les galettes, c’est toute sa vie, ils ont dit :

« Karine Fougeray est la petite sœur malouine d’Anna Gavalda. Fêtons-la. »
Jérôme Garcin – Le Nouvel Observateur
 
« Naviguant avec subtilité au bord du drame ou de la nostalgie, Karine Fougeray, par touches délicates, sait dépeindre les petits riens de la vie qui lui donnent tous son sens. »
Christine Rousseau – Le Monde des livres



L'instituteur



Collectif
L'instituteur
ISBN : 978-2-915779-07-3
 108 pages
Paru en novembre 2007
14€
Illustrations de couverture et intérieures : Marie Bruel
Le commander ici : dmontalant@gmail.com

Bruno Roza : "Un petit coup de sang"
Brigitte Giraud : "Un livre sur la table"
Claudine Le Morvan : "Ma retraite"
Guillemette Resplandy : "La maîtresse de Léo"
Karine Fougeray : "Dis maman"
Sandrine Bercier : "Aller et venir"
Jean-Marie Juan : "La bougie qui pleure"
Sandrine Bercier : "Rapport d'inspection"
Karine Fougeray : "C'était ma mère, quand même"
Guillemette Resplandy : "Le père de Léo"
Claudine Le Morvan : "Ultime rentrée"
Brigitte Giraud : "L'homme assis"
Bruno Roza : "Fenêtre sur cour"